Home / Bien se nourrir pour bien résister !

Tant en qualité et qu’en quantité, notre alimentation influence la barrière microbienne et l’équilibre immunologique de notre intestin.

En effet, renfermant environ 100 000 milliards de bactéries « utiles » qui nous protègent des bactéries pathogènes et des virus, notre flore intestinale constitue l’un de nos principaux systèmes de défense.

La deuxième ligne de défense est le foie, qui filtre le sang venu de l’intestin.

S’il est avéré que l’alcoolisme et le tabagisme entraînent des dépressions immunitaires (par carence, entre autres, de la vitamine C, des vitamines du groupe B, du magnésium et du zinc), ainsi que la prise de médicaments en continu (antibiotiques, corticoïdes…), la malnutrition est certainement l’une des premières causes des déficits immunitaires.

Par malnutrition, il faut entendre mauvaise nutrition, c’est-à-dire la consommation d’aliments qui perturbent les processus d’assimilation digestive, s’opposant ainsi au bon renouvellement du matériel immunitaire.

Alors, réduisons les aliments que nos enzymes ne sont pas en capacité de digérer correctement : produits laitiers – spécialement de vache –, céréales à gluten, graisses saturées, sucres raffinés, aliments cuits à des températures trop élevées, préparations industrielles, produits contenant des additifs et des traces d’herbicides, pesticides…

ET RECHARGEONS-NOUS :

EN PROTÉINES : les anticorps sont constitués de chaînes d’acides aminés, dont la formation et le renouvellement sont assurés par les substances protidiques.

Donc, consommons de la viande mais sans excès (pas plus de 2 à 3 fois par semaine) et de préférence blanche, du poisson (plutôt gras pour les précieux oméga 3, 3 fois par semaine au moins), des oeufs (2 à 3 fois par semaine) et, en particulier, des légumineuses et des céréales complètes pour leur apport supplémentaire en vitamines B et en minéraux.

• EN VITAMINES :

  • Vitamine A et provitamine A, importantes pour la stimulation de l’immunité, se trouvent principalement dans l’huile de foie de morue, le jaune d’oeuf et le beurre (vitamine A), les végétaux colorés (verts, rouges, orange, jaunes), mais aussi millet, riz rouge et riz noir, comportant du bêtacarotène (précurseur de la vitamine A).
  • Vitamines B5, B6, B9 et B12, qui interviennent dans l’élaboration des anticorps : foie, levure de bière, germe de blé, lentilles, chou-fleur, avocat, banane, orange, poulet et poissons – notamment les gras –, pollen, champignons, céréales complètes… sont les plus riches en vitamine B6. Levure de bière, abats, champignons, viandes, poissons, oeufs, lentilles, gelée royale… sont les plus concentrés en vitamine B5, tandis que les folates (B9 naturelle) sont surtout localisés dans les feuilles de végétaux verts, les algues, l’avocat, les légumineuses, les oléagineux, le jaune d’oeuf. Le hareng et le maquereau sont les plus riches en vitamine B12, présente également dans tous les poissons gras, mollusques et coquillages, les abats, le boeuf, l’agneau, la volaille, les oeufs, le fromage.
  • Vitamine C, qui favorise la migration des cellules macrophages (cellules dévoreuses de tout ce qui n’est pas utile à l’organisme) et possède à la fois des propriétés antiinfectieuses et toniques. Les mieux pourvus sont le kiwi, la papaye, la mangue, le cassis et tous les fruits rouges, les agrumes, le melon ; et côté légumes : les poivrons, le persil, tous les choux, les épinards, le cresson et les petits pois.
  • Supplémentation en vitamine D : son rôle indispensable à l’immunité est désormais reconnu (au moins 1 000 UI/jour pour une personne en bonne santé, entre 2 000 et 4 000 UI/jour pour des personnes souffrant de cancer, maladie cardio-vasculaire, diabète…), l’alimentation seule étant insuffisante (foie de morue, poissons gras, jaune d’oeuf, beurre… pour les plus riches) ; tout comme, en hiver, s’exposer au soleil ne permet plus de la synthétiser suffisamment.

• EN MINÉRAUX ET OLIGOÉLÉMENTS :

  • le zinc, dont une carence peut amener une atrophie des organes lymphoïdes. Quant aux patients déficients en zinc, ils développent des infections de plus longue durée. Il est présent dans les huîtres, le germe de blé, le foie de veau, le shiitake séché, les graines de courge et le crabe, puis, en plus petite quantité, dans le jaune d’oeuf, les noix de cajou et le cacao.
  • le sélénium, qui, associé aux vitamines C et E, accroît les réponses immunitaires. La championne est la noix du Brésil, puis viennent les fruits de mer, les poissons, les abats, la viande et un peu dans certains légumes (champignons, brocoli, choux…), tous les haricots secs, le soja, l’ail cru.
  • le magnésium, indispensable pour fortifier son immunité, que l’on trouvera essentiellement dans les fruits et légumes frais et secs, les céréales complètes et, surtout, le sarrasin, la spiruline et le chocolat noir.
  • le fer renforce le système immunitaire, augmente la résistance à la fatigue et aux infections. Le préférer d’origine végétale (par teneur croissante : spiruline, chlorelle, cacao, graines de courge et de sésame, soja, ortie, haricot blanc, persil, abricot sec, épinards…).

• Sans oublier d’introduire des LÉGUMES LACTOFERMENTÉS et du pollen cru, qui sont de véritables probiotiques naturels.

 

Recette proposée par Christine Calvet :

Gnocchis aux lentilles vertes du Puy, petits pois et artichauts grillés aux amandes

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Alimentation
Mon assiette vitalité pour un hiver pétillant
Souvent, nous abordons l’année physiquement fatigués
Alimentation
Un cerveau bien nourri pour la rentrée
Comment prendre soin de l’organe le plus important de notre corps, le cerveau ?
Alimentation
Premiers frimas : soutenons nos reins !
La médecine traditionnelle chinoise nous enseigne qu’au fil des saisons, chaque organe suit un cycle immuable
Alimentation
Élément Terre : diététique de l’intersaison, la rate
La rate est l’organe maître de l’intersaison. Son rôle est capital, elle est l’organe majeur du processus digestif : responsable du transport et de la transformation des liquides organiques.
Alimentation
Diététique de la femme en préménopause
Comment prévenir ou atténuer ces désagréments par l’alimentation ?
Alimentation
Mon jeune enfant mange à la cantine
comment équilibrer son alimentation à la maison ?

À la une sur le même thème

Alimentation
Nouveauté Senfas : La terrine végétale de campagne
Grâce à ses ingrédients rappelant la traditionnelle terrine de campagne, voici une recette 100 % végétale pour savourer les délicates saveurs des sous-bois !
Alimentation
La vraie recette du Miam-Ô-Fruit
Le corps humain a la capacité de se régénérer, à condition de lui en donner les moyens.
Alimentation
Noiseraie, productions artisanales depuis 1996
Alternative saine aux pâtes à tartiner trop sucrées et riches en huile de palme, les produits Noiseraie sont Bio, vegan et sans huile de palme et offrent une texture lisse et onctueuse
Alimentation
Perl’Amande, depuis 1920
Pâtes d’amandes, purées crues, boissons végétales ou barres énergétiques, chez Perl’Amande, les fruits secs sont déclinés sous toutes les formes, toutes les textures et tous les goûts
Alimentation
Lancement de la levée de fonds pour la société HÂPY
Notre devise est “ la prévention plutôt que la guérison” et notre but est d’éviter autant que possible aux femmes et hommes de tomber malades.
Alimentation
Petites Truites au carvi et poivre de Madagascar
Les conserves gastronomiques La Truitelle sont les premières boîtes de petits poissons labellisées AB. Elles sont élaborées à partir d’ingrédients d’une qualité exceptionnelle, à commencer par les poissons, qui sont élevés dans le plus grand respect de la charte de l’aquaculture biologique, avant d’être mis en boîte à la main. Une cuisson rapide et précise […]

Autres articles

Santé Bien-être Beauté
Les plantes au service de l’amour…
Si les plantes ne distillent pas leur pouvoir au service des hommes, elles cherchent à charmer les insectes et à jouer les entremetteuses de leur amour.
Actualités
Des fleurs pour apaiser la déprime saisonnière
Si la date du 16 janvier est considérée comme la plus déprimante de l’année – le fameux blue monday –, nous ne sommes pas pour autant tirés d’affaire.
Bien-être
Rubrik’ à trucs Spécial toucher
Adopter la digitopuncture, c'est une technique d’automassage intégrée à la médecine traditionnelle chinoise.
Bien-être
Comment bien récupérer après le sport ?
Il existe plusieurs façons de faciliter la récupération après le sport. Dans cet article, nous vous donnerons quelques conseils…
Santé
La vitamine du soleil
La vitamine D fait aujourd’hui à nouveau parler d’elle. Pourquoi ?
Santé
La ménopause et les phyto-oestrogènes
Les oestrogènes, hormones de la féminité par excellence

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.