Home / Recettes-DIY / Du côté des vins bio… par Lilas Carité

Du côté des vins bio… 

 

©Jean-Michel Volat


Lilas est la fille de Jean-Marc Carité et Marie Fougère, militants actifs dans le bio depuis plus de 30 ans aujourd’hui, fondateurs des éditions Utovie et du Guide Carité des bonnes adresses du Vin Bio et biodynamique, paraissant tous les 2 ans depuis 1974. Elle s’est prise d’intérêt pour le vin bio grâce à son père, qui lui transmet l’amour de la dégustation et du « bien-boire » depuis une dizaine d’années maintenant, tout en lui apprenant surtout que prendre le temps d’apprécier le vin, c’est respecter le travail du vigneron qui lui a consacré au moins 1 an de sa vie… Après l’enseignement bio de son père, Lilas a suivi une formation conventionnelle afin de compléter son apprentissage. Depuis, défendre le travail des vignerons bio et la place du vin bio est devenue sa passion principale. En plus de continuer de publier le guide Carité, elle anime régulièrement des dégustations et s’occupe de sélections de producteurs sur des salons bio dans toute la France. Elle a également participé à la création du premier salon dédié au vin bio et biodynamique, ViniBio, qui s’est tenu à Paris en décembre dernier.

par Lilas Carité

 

L’avantage du cubi

Il me semble qu’il existe un a priori sur les cubis, une idée toute faite, enfin, bref, une incompréhension vis-à-vis de ce contenant, pourtant bien pratique, léger – comparé au verre – et, bien entendu, recyclable lui aussi…

Certes, on ne va pas offrir un cubi au beau-père pour son anniversaire de la même manière qu’on lui offrirait un bon magnum dans un coffret stylisé en bois.

Certes, on ne va pas acheter le vin de l’année de naissance du petit ou de la petite sous cette forme, pour la simple raison qu’il ne se conservera pas. Pour garder longtemps un beau millésime, rien ne remplace encore le verre et le liège.

Certes, pour un repas sophistiqué, une invitation à dîner, etc., on pré férera apporter une bouteille… Certes…

Mais, finalement, une fois ces exemples mis de côté, quelles seraient les raisons encore de bouder un cubi ? Nous consommons tous des vins qu’on appelle « du quotidien » lors de nos repas et instants de tous les jours, simples, à prix raisonnable, faciles à boire. Il n’y a donc aucune raison de snober un bon cubi.

À moins que vous ne pensiez que le vin en cubi ne soit forcément de la piquette ?

Eh bien, soyez rassuré, c’est entièrement faux ! Non, le vin provenant d’un cubi n’en est pas altéré et ne sent pas le carton.

Bonne nouvelle, pour ceux ou celles qui en douteraient encore, il existe de succulents vins bio, blancs, rosés ou rouges en cubis. Au-delà de la qualité du vin qu’il contient, le cubi a de nombreux avantages !

Il est plus léger : 5 l en cubi représentent un petit carton parfaitement transportable, alors que cela équivaudrait à environ 6,5 bouteilles de 75 cl. Le cubi se transporte plus facilement partout (pique-nique, déjeuner dans le jardin, semaine de vacances…). Résistant, il est également plus pratique à manipuler et avec moins de précautions que le verre. De format cubique – comme son nom l’indique –, il se glisse aisément sur une étagère du réfrigérateur pour assurer, en permanence, un service de vin frais chez soi. En effet, il se conserve parfaitement grâce à la poche souple qui le contient. Il n’est ainsi pas en contact avec l’oxygène de l’air, un des pires ennemis du vin.

Il évite aussi le gaspillage. Mieux vaut se servir 2 verres de vin lors d’un repas chez soi, à la maison, sans occasion particulière, qu’ouvrir une bouteille que l’on devra jeter ou, pire, que l’on se sentira « obligé » de finir…

Souvent, les vignerons bio proposent des cubis à la vente pour, généralement, leur vin entrée de gamme, le même que celui que vous achèteriez les yeux fermés en bouteille ! Lorsque vous vous rendez directement à la propriété pour remplir votre cave, n’hésitez pas, en même temps, à demander si des cubis sont proposés. Cela vous permettra de profiter du vin tout de suite et dans les semaines qui viennent sans avoir à toucher à votre caisse de bouteilles.

 

Quelques adresses pour trouver de « bons » cubis (attention, la liste est loin d’être exhaustive !)

Domaine de La Vrille Têtue (Bordeaux) Vins rosés et rouges en cubis (24,35 € les 5 litres, prix départ chai) www.vrilletetue-vinbio-paysan.fr

Domaine de Pajot (Côtes de Gascogne) Côtes de Gascogne rouge, rosé (21,15 € les 5 litres) et blanc (14,10 € les 3 litres) www.domainepajot.com

Domaine du Mortier (Bourgueil) Lors de ses participations aux différents salons et foires, il faut savoir guetter les cubis de Bourgueil de Fabien Boisard car ils ne restent généralement pas longtemps à la vente ! Retrouvez la liste des salons où vous pouvez croiser le Domaine du Mortier sur www.boisard-fils.com

Vignerons de Correns (Côtes de Provence) Pour un air de soleil et de fraîcheur dans le verre tout l’été, un cubi de Côtes de Provence gardé en permanence dans le réfrigérateur sera idéal ! Côtes de Provence blancs, rosés, rouges (de 20,90 € à 22,50 € les 5 litres) www.vigneronsdecorrens.fr

 

2  C O U P S  D E  C Œ U R  D E  L’ É T É

Avec leurs goûts frais et légers, fruités et minéraux, pétillants et festifs, les bulles de l’été sont (aussi) angevines.

Saumur brut, Méthode traditionnelle – 9,50 €

Or blanc lumineux sur d’élégantes bulles fines et une mousse légère. En bouche, cet effervescent exprime avec souplesse et finesse de beaux arômes de pêche blanche, de pomme verte et de subtiles notes d’agrumes, sur une matière onctueuse qui évolue en final sur une minéralité équilibrée et désaltérante.

À servir très frais (entre 6 et 8 °C), de l’apéritif au dessert, en passant par des plats de poissons ou de viandes blanches. Un superbe vin de fêtes et d’occasions joyeuses. Domaine Gérard Leroux – Anjou 49700 Les Verchers-sur-Layon – T. +33 (0)2 41 59 17 59 lauriane.blondeau@vinsgerardleroux.fr www.vinsgerardleroux.fr

Sec, frais, souple, minéral et gourmand en même temps, ce vin, agréablement frais et équilibré, porte déjà un nom qui donne envie de partir en vacances :

VDF blanc sec, cuvée « Fraîcheur iodée de l’Atlantique », 2014 (4,50 €)

Un vin blanc sec issu à 100 % du cépage si typique de la région du Muscadet et des pays de la Loire : la Folle Blanche, alias le Gros Plant. Injustement considérée comme un cépage rustique, la Folle Blanche est ici mise à l’honneur. Le nez est rafraîchissant et fruité, de sorbet de citron vert aux notes minérales. La bouche est souple, toute en fraîcheur fruitée et iodée, aux arômes fins et à la matière aussi légère que rafraîchissante. Un vin blanc sec qui donne envie de partir en voilier, à servir en apéritif et sur un repas japonais, bien frais (8 °C). Domaine de la Parentière 44330 Vallet – michel.menager@yahoo.fr T. 02 40 36 25 71

 

Et à la rentrée ?
Vignes Vins et Randos

Partez le temps d’un week-end à la découverte du vignoble des vins de Loire, les 2 et 3 septembre prochain, au fil de 16 balades vigneronnes récréatives, que vous choisirez selon votre lieu de prédilection (l’Anjou ou le Chinon, par exemple). C’est l’occasion de passer 2 jours en compagnie des vignerons qui vous accompagneront et vous guideront lors de randonnées. Le soir, vous pourrez apprécier la gastronomie de région et opter pour une nuit dans une yourte en bord de Loire ou dans une chambre d’hôtes au milieu des caves troglodytes. Les possibilités sont nombreuses et variées, pour profiter au mieux de ce week-end spécial en pays ligérien !

Renseignements : www.vvr-valdeloire.fr

 

Autres articles de l'auteur

Archives
C’est quoi le bonheur pour vous ? Le film de Julien Peron
Loin d'être une utopie, le bonheur est en effet une réalité tangible à la portée de tous.
Actualités
Les 300&bio, l’union de 300 laitiers passionnés
Les 300&bio n’est pas qu’une simple marque de yaourts bio.
Archives
Prenez votre santé en main, 12 conférences prévention-santé du Pr Henri Joyeux
En 2016, le Professeur Henri Joyeux, grand habitué des conférences, en donnait pour la première fois à Paris.
Actualités
Terres d’espérance : Un webdocumentaire sur l’agriculture alternative précautionneuse des sols
Certains agriculteurs audois ont fait le choix de l’agriculture alternative précautionneuse de l’environnement.
Actualités
Saint-Quentin-en-Yvelines, une ville en transition qui passe au compostage
Saint-Quentin-en-Yvelines propose aux habitants de l’agglomération des kits de compostage
Archives
Édition 2019 des Défis du Bois 3.0
Cette année, les Défis du Bois 3.0 auront lieu du 11 au 18 mai 2019, sur le Campus Bois d'Épinal.

À la une sur le même thème

Recettes-DIY
Crème « SOS pieds en détresse »
Crème pour pieds en détresse
Recettes-DIY
Ça dégomme ! Roll-on raffermissant anticellulite
Ce roll-on minceur sera un allié 100 % naturel pour vous aider à garder votre peau bien ferme tout en réduisant la cellulite
Recettes-DIY
Eau micellaire anti-âge à la rose
Il suffit de peu de choses pour donner à l’eau florale de rose un sacré coup de jeune
Recettes-DIY
Bain de bouche haleine fraîche
Voici une recette de bain de bouche 100 % naturelle qui vous permettra de garder une haleine fraîche en toutes circonstances
Recettes-DIY
Lait de toilette 2 en 1
Recette stabilisée et gourmande à souhait
Recettes-DIY
Rubrik’ à trucs Spécial allergies
Des oméga 3 pour faire face à l’allergie

Autres articles

Bien-être
Plus jamais SANS la méthode Coué
avec Luc Teyssier d'Orfeuil Auteur, coach, formateur, conférencier
Beauté
Une année sans… 100 % de mieux-être
L’ère de la beauté futile et irréfléchie est révolue.
Beauté
Une année SANS cotons et SANS protections hygiéniques jetables
Au quotidien, nous pouvons faire des petits gestes pour restreindre nos déchets...
Beauté
Une année SANS complexe avec le « body positive »
Le « body positive » n’a cessé de faire parler de lui en 2018.
Beauté
Une année SANS chute de cheveux
Superaliment issu de la pharmacopée africaine, le moringa
Beauté
Une année SANS coloration chimique
avec Simon Assoun

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.