Home / Recettes-DIY / Je mange vegan sans carences par Christine Calvet

 

Je mange vegan sans carences

Formée à l’Institut Méditerranéen de Documentation, d’Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales de Montpellier (IMDERPLAM), Christine Calvet est une conseillère de santé spécialisée dans les techniques de soins naturels et de prévention. À l’issue de cette formation, elle a choisi d’approfondir ses connaissances en diététique et en phytonutrition, pour accompagner notamment des personnes intolérantes au gluten et au lait ainsi que d’autres souffrant de surpoids et de diabète. Son objectif est d’enseigner « l’art de se soigner et de manger autrement » par des méthodes naturelles de prévention santé et une nutrition choisie, synthèse des travaux des Prs Henri Joyeux et David Servan-Schreiber, des Drs Catherine Kousmine et Jean Seignalet et du naturopathe Daniel Kieffer. Elle est installée à Perpignan, où elle consulte et anime des ateliers culinaires. Christine Calvet est également auteur culinaire. Pour la contacter : 06 86 44 91 96 – calvet-christine@orange.fr Site web de son association : http://harmovie.baguenaudes.fr/ et son blog : www.saisonsdemets.fr

par Christine Calvet

Pourquoi choisir les protéines végétales ? Le constat que nous mangeons trop de viande est unanimement partagé. Or, cette consommation excessive est dommageable à la santé dans sa globalité : la nôtre, celle de notre environnement écologique et économique, sans parler de nos interrogations éthiques liées à la condition animale, plutôt malmenée. Ainsi, l’alternative des protéines végétales s’impose de plus en plus comme réponse aux risques sanitaires, à l’urgence d’opter pour un développement durable et au choix du consommateur de manger mieux sans dépenser plus.

La question des protéines

L’un des premiers préjugés sur le régime végétalien consiste à dire qu’il n’apporte pas de protéines ou qu’elles sont de mauvaise qualité.

Heureusement, certains végétaux contiennent également des protéines : les légumineuses (lentilles, pois chiches, pois cassés, haricots secs…), les céréales (avoine, blé, épeautre, maïs, millet, orge, quinoa, riz, sarrasin, seigle, soja…), les oléagineux (fruits secs et graines : amandes, cacahuètes, noix de toutes sortes, noisettes, pignons de pin, pistaches, etc., graines de courge, de lin, de sésame, de tournesol…). Par exemple, 100 g de haricots blancs fournissent autant de protéines que 100 g de viande ou de poisson.

Toutefois, on ne peut apprécier les protéines seulement à leur quantité. En effet, une protéine est jugée de bonne qualité nutritionnelle si elle contient les 8 acides aminés indispensables à l’organisme et dans les proportions adaptées à ses besoins. Ce paramètre est capital parce que, dès lors qu’un acide aminé est déficitaire, il devient un facteur limitant, c’est-à-dire qu’il limite l’absorption des autres acides aminés.

Les protéines animales restent la référence. Elles sont dites protéines complètes car elles possèdent ces 8 acides aminés essentiels que l’organisme ne sait pas fabriquer lui-même et qu’il faut lui procurer quotidiennement par l’alimentation. Ce qui n’est pas le cas de la plupart des végétaux, à l’exception du soja et, dans une moindre mesure, du quinoa, dont la composition en acides aminés est plus équilibrée que celle des autres céréales.

Cependant, la complémentation protéique permet de remédier à cet inconvénient. Elle consiste à réunir 2 végétaux au profil complémentaire, par exemple une céréale (pauvre en lysine) et une légumineuse (pauvre en méthionine).

Cette association est du reste courante dans plusieurs traditions culinaires : riz et lentilles en Inde, semoule de blé et pois chiches dans le Maghreb, crêpe de maïs et haricots rouges au Mexique, etc.

Les atouts santé d’une alimentation privilégiant les protéines végétales

À condition de choisir des céréales non raffinées et bio, de faire la part belle aux légumineuses et oléagineux, de consommer suffisamment de bonnes graisses et de veiller à l’équilibre acido-basique en respectant le ratio 60 % d’aliments alcalinisants (légumes et fruits), 40 % d’aliments acidifiants (protéines végétales), une alimentation végétalienne contribue :

  • à réduire les maladies cardiovasculaires, le diabète et le cholestérol,
  • de par sa richesse en fibres, à atténuer la constipation et, même, le cancer du côlon,
  • à diminuer l’hypertension grâce sa richesse en potassium et sa faible teneur en sodium,
  • à permettre de s’approcher de son poids de forme.

Consommer uniquement des protéines végétales n’engendre donc aucune carence si l’on veille à :

  • la complémentation protéique (céréales et légumineuses pour bénéficier de la même valeur protéique que les protéines animales),
  • sa part de calcium, en consommant une grande variété de produits riches en calcium assimilable, comme le brocoli et tous les choux, les haricots secs, les amandes, les graines de sésame…
  • l’apport en fer et en zinc, en mangeant des légumineuses, des fruits secs oléagineux, des céréales complètes, du sésame, du tofu, des algues, du cresson, des épinards, des blettes, du persil, des petits fruits rouges…
  • se complémenter en vitamine B12, sachant que seuls les produits animaux contiennent cette vitamine sous sa forme biodisponible pour l’organisme,
  • et, pour les femmes enceintes, une quantité suffisante en vitamine B9, indispensable pour prévenir certaines malformations congénitales chez l’embryon. Elle se trouve essentiellement dans les légumes vert foncé (feuilles de betteraves rouges, blettes, épinards, salades diverses, et surtout laitue, chou vert et choux de Bruxelles, artichauts…), les algues, l’avocat, la levure de bière, les légumineuses (surtout les haricots secs), les fruits secs et graines oléagineuses (surtout les noix, graines de lin et de tournesol…), les céréales complètes (surtout l’avoine).

 

Bouddha bowl « l’asiatique »

 

Pour 1 grand bol – Bon marché – Trempage du riz : 4 h – Préparation : 25 mn – Cuisson : 20 mn – Difficulté :

Nombre de protéines : 52,4 g
Ce buddha bowl couvre à lui tout seul les besoins en protéines d’une femme adulte de 52 kg (1 g de protéines par kg de poids par jour).

  • © Christine Calvet


    60 g de riz thaï complet
  • 150 g d’azukis cuits
  • 150 g de champignons shiitake
  • 150 g de jeunes pousses d’épinards
  • 1 oignon tige
  • 1 gousse d’ail pelée et dégermée
  • 1 belle poignée de graines de sésame complet
  • 2 c. à s. de ciboulette fraîche
  • 1 c. à c. de gingembre frais râpé
  • Sel coriandre citron vert Quai Sud
  • Tamari
  • Huile de sésame
  • 1 c. à s. de vinaigre d’umebosis
  • 1 avocat
  • Facultatif : 1 poignée de graines germées

Faites tremper le riz 4 h dans de l’eau afin d’en diminuer le temps de cuisson. Dans une casserole, faites chauffer 1 c. à s. d’huile de sésame. Faites revenir les grains de riz bien égouttés et, lorsqu’ils sont translucides, versez le double de volume d’eau additionnée de tamari. Faites cuire à feu doux et à couvert une vingtaine de minutes. Émincez l’ail et l’oignon avec sa tige et faites-les revenir, sans les colorer, dans une sauteuse avec 1 c. à s. d’huile et le gingembre. Ajoutez les champignons en fines lamelles avec 1 c. à s. de ciboulette ciselée. Salez légèrement et couvrez. Lorsque les champignons sont tendres, versez les azukis rincés. Mélangez bien, puis ajoutez les pousses d’épinards (laissez-les juste « tomber » quelques minutes). Arrosez de vinaigre d’umebosis, mélangez. Incorporez les graines de sésame au riz. Disposez-le dans le fond du bol, déposez les légumes aux azukis par-dessus, ainsi que l’avocat coupé en fines lamelles arrosé d’un filet de vinaigre et parsemé de la ciboulette restante. Terminez par les graines germées.

 

Verrines de crème de flageolets au sésame noir,
caviar de betteraves rouges et graines germées

 

Pour un bol de 30 cl environ de chaque préparation, soit une dizaine de verrines – Bon marché – Préparation : 30 mn – Difficulté : 

Nombre de protéines : 2,9 g

Pour la crème de flageolets :

© Christine Calvet

  • 1 petit bocal de flageolets cuits (240 g égouttés)
  • 2 gousses d’ail pelées et dégermées
  • 1/2 citron jaune
  • Huile d’olive fruitée (quantité suivant la texture souhaitée)
  • 1 c. à s. de tamari
  • 1/2 c. à c. de cumin moulu
  • 3 c. à s. de graines de sésame noir
  • Une poignée de feuilles de coriandre fraîche

Pour le caviar de betteraves :

  • 250 g de betteraves rouges crues
  • 1 c. à s. d’huile de noix
  • 1 c. à s. de jus de citron
  • 1/2 c. à c. de raifort à l’huile ou de wasabi (ou, à défaut, de moutarde)

Pour la finition des verrines :

  • Graines germées : fines pousses de tournesol

Préparation de la crème de flageolets : Versez les flageolets rincés et égouttés dans le bol du robot. Ajoutez les gousses d’ail pressées, le cumin, le jus de citron, le tamari et mixez en ajoutant petit à petit l’huile jusqu’à la consistance souhaitée. Mettez de côté dans un récipient, puis incorporez les graines de sésame et la coriandre finement ciselée. Préparation du caviar de betteraves : Pelez les betteraves, coupez-les en dés et mixez-les dans un mini-hachoir avec tous les autres ingrédients, jusqu’à l’obtention d’une texture granuleuse assez fine. Dressage des verrines : Déposez une couche de crème de flageolets, puis, par-dessus, de caviar de betteraves et recouvrez de graines germées.

 

Recettes extraites du livre

Je cuisine les protéines végétales
de Christine Calvet

Cliquez pour commander

60 recettes végétariennes pour ne manquer de rien – Sans gluten, sans lait, IG bas

Exclure produits animaux et avec gluten de son alimentation, et éviter les déficits en protéines, mais aussi zinc, fer, oméga 3, calcium : c’est facile avec ces recettes !

Il suffit de bien choisir ses aliments, privilégier certains modes de cuisson, utiliser telle huile plutôt qu’une autre et faire les bonnes associations. Ce livre rend compte des découvertes les plus récentes sur les besoins des végétariens et les prend en considération.

Les 60 recettes proposées par Christine Calvet sont toutes composées d’ingrédients végétaux reconnus pour leur valeur nutritionnelle exceptionnelle. Elles répondent parfaitement aux besoins de l’organisme. Et, avec leur index glycémique bas, elles préservent la santé de tous.

De l’apéritif vegan aux buddha bowls, en passant par les burgers végétaux, les tartes salées ou encore les desserts, les 60 recettes imaginées par la naturopathe s’adressent aussi bien aux végétariens et vegans qu’aux flexitariens.

Éditions Thierry Souccar – 144 pages – 13,90 €

 

Autres articles de l'auteur

Archives
C’est quoi le bonheur pour vous ? Le film de Julien Peron
Loin d'être une utopie, le bonheur est en effet une réalité tangible à la portée de tous.
Actualités
Les 300&bio, l’union de 300 laitiers passionnés
Les 300&bio n’est pas qu’une simple marque de yaourts bio.
Archives
Prenez votre santé en main, 12 conférences prévention-santé du Pr Henri Joyeux
En 2016, le Professeur Henri Joyeux, grand habitué des conférences, en donnait pour la première fois à Paris.
Actualités
Terres d’espérance : Un webdocumentaire sur l’agriculture alternative précautionneuse des sols
Certains agriculteurs audois ont fait le choix de l’agriculture alternative précautionneuse de l’environnement.
Actualités
Saint-Quentin-en-Yvelines, une ville en transition qui passe au compostage
Saint-Quentin-en-Yvelines propose aux habitants de l’agglomération des kits de compostage
Archives
Édition 2019 des Défis du Bois 3.0
Cette année, les Défis du Bois 3.0 auront lieu du 11 au 18 mai 2019, sur le Campus Bois d'Épinal.

À la une sur le même thème

Recettes-DIY
Crème « SOS pieds en détresse »
Crème pour pieds en détresse
Recettes-DIY
Ça dégomme ! Roll-on raffermissant anticellulite
Ce roll-on minceur sera un allié 100 % naturel pour vous aider à garder votre peau bien ferme tout en réduisant la cellulite
Recettes-DIY
Eau micellaire anti-âge à la rose
Il suffit de peu de choses pour donner à l’eau florale de rose un sacré coup de jeune
Recettes-DIY
Bain de bouche haleine fraîche
Voici une recette de bain de bouche 100 % naturelle qui vous permettra de garder une haleine fraîche en toutes circonstances
Recettes-DIY
Lait de toilette 2 en 1
Recette stabilisée et gourmande à souhait
Recettes-DIY
Rubrik’ à trucs Spécial allergies
Des oméga 3 pour faire face à l’allergie

Autres articles

Beauté
Une année sans callosités aux pieds
L’hiver, nous avons tendance à négliger quelque peu nos pieds. La corne peut se former plus rapidement et la peau se dessèche.
Beauté
Une année SANS cellulite avec le massage aromatique
Ce sont en grande partie les estrogènes qui sont responsables de la cellulite
Enfants
AU-TO -NO-MIE Oui, mais moi, je sers à quoi, alors, en tant que parent ?
C’est vrai, finalement. Nos enfants dépendent de nous
Enfants
L’ esprit Montessori à la maison pour les 0-3 ans
On observe depuis quelques années un intérêt croissant des parents pour les écoles relevant de la pédagogie Montessori
Enfants
Le maracapsule
le rendez-vous de Touchons du Bois
Enfants
La diversification alimentaire
Les experts en nutrition infantile recommandent d’introduire progressivement des menus complets à base de viande/poisson et de légumes

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.