Une journée de régime « low carb » à 60 g de glucides par Christine Calvet | L'écolomag
Home / Recettes-DIY / Une journée de régime « low carb » à 60 g de glucides par Christine Calvet

Une journée de régime « low carb » à 60 g de glucides

Formée à l’Institut Méditerranéen de Documentation, d’Enseignement et de Recherches sur les Plantes Médicinales de Montpellier (IMDERPLAM), Christine Calvet est une conseillère de santé spécialisée dans les techniques de soins naturels et de prévention. À l’issue de cette formation, elle a choisi d’approfondir ses connaissances en diététique et en phytonutrition, pour accompagner notamment des personnes intolérantes au gluten et au lait ainsi que d’autres souffrant de surpoids et de diabète. Son objectif est d’enseigner « l’art de se soigner et de manger autrement » par des méthodes naturelles de prévention santé et une nutrition choisie, synthèse des travaux des Prs Henri Joyeux et David Servan-Schreiber, des Drs Catherine Kousmine et Jean Seignalet et du naturopathe Daniel Kieffer. Elle est installée à Perpignan, où elle consulte et anime des ateliers culinaires. Christine Calvet est également auteur culinaire. Pour la contacter : 06 86 44 91 96 – calvet-christine@orange.fr – Son blog : www.saisonsdemets.fr

par Christine Calvet

Qu’appelle-t-on un régime « low carb » ?

Le régime « low carb » (low carbohydrate : pauvre en glucides) consiste à diminuer fortement non seulement le sucre, mais aussi les pommes de terre, le pain, les pâtes, le riz et les produits céréaliers en général, tout en favorisant une consommation saine et équilibrée d’aliments à valeur nutritive élevée.

Les plus connus sont le régime Atkins, mis au point en 1972, probant pour la perte de poids, la santé cardiovasculaire et métabolique (dont une nouvelle version plus souple et plus riche en légumes a été publiée en 2011), et le régime cétogène (les cétones, carburant « alternatif » fourni par notre corps en état de jeûne, sont fabriquées par le foie lorsque l’organisme utilise la graisse comme source d’énergie principale), recommandé à des fins thérapeutiques dans les maladies d’Alzheimer et de Parkinson, mais aussi le cancer et le diabète.

Quels bénéfices peut-on tirer d’un régime low carb ?

Ce choix nutritionnel entraîne l’organisme à brûler davantage de graisses et à fonctionner de façon plus optimale.

Efficace notamment contre le surpoids et le diabète, favorisant la réduction des triglycérides, de la graisse abdominale (associée à une augmentation du risque de maladies cardiovasculaires, de diabète et de cancers) et des marqueurs de l’inflammation, son principal atout est que l’on se sent très vite mieux, avec plus d’énergie et que l’envie de sucre disparaît au bout de quelques semaines !

N’oublions pas que réduire les calories pour maigrir ne peut fonctionner qu’à court terme car l’organisme se défend contre la privation forcée de calories en aggravant la sensation de faim, en ralentissant le métabolisme et en augmentant les hormones du stress… Ne culpabilisez plus, ce n’est pas une question de mauvaise volonté, c’est purement physiologique !

En pratique, que mange-t-on ?

En général, un régime low carb, c’est 20 à 60 grammes de glucides par jour.

Pour ma part, je propose de consommer 50 à 60 g de glucides par jour avec les 3/4 de ces glucides provenant de légumes non féculents et d’oléagineux, le 1/4 restant de légumineuses (en priorité) et céréales complètes.

L’on peut donc manger varié, être même végétalien. Seuls les glucides doivent faire l’objet d’une attention particulière et l’on choisira de « bons » aliments à densité nutritionnelle élevée.

• Protéines animales et végétales : volaille, œufs, poisson, fromage de chèvre ou brebis, soja, qui n’apportent aucun glucide, et légumineuses (60 g de lentilles pesées crues renferment 17 g de glucides).

• Les légumes de base sans amidon à volonté : toutes les salades, tous les choux, tous les légumes à feuilles (épinards, blettes…), le fenouil, les poireaux, les asperges, les artichauts, les navets, les radis, puis en saison les courgettes, les haricots verts, les tomates, les aubergines, les poivrons, les concombres…

• Ceux dont on veillera à la quantité : carottes, betteraves rouges, panais, courges… mais 100 g de carottes râpées ou 100 g de courge crue n’amènent que 6 g de glucides !

• Les herbes aromatiques, l’ail, les échalotes, les oignons et les avocats.

• Les oléagineux : amandes, toutes les noix, toutes les graines… Les graines de chia sont une excellente source d’oméga 3, riches en fibres bienfaisantes pour les intestins, permettant de réaliser de délicieux desserts. Quant aux noix, 30 g fournissent seulement 4 g de glucides !

• Les céréales : quinoa, sarrasin, riz complet (100 g de quinoa cuit procurent 21 g de glucides, 100 g de sarrasin cuit 20 g et 100 g de riz complet 23 g).

• Les fruits : les agrumes (1 mandarine contient 9 g de glucides) et les fruits rouges sont à privilégier (100 g de fraises apportent 7 g de glucides).

Au début, il est nécessaire d’avoir recours à un compteur de glucides, mais on retient très vite les valeurs des principaux aliments consommés !

Autres articles de l'auteur

Archives
C’est quoi le bonheur pour vous ? Le film de Julien Peron
Loin d'être une utopie, le bonheur est en effet une réalité tangible à la portée de tous.
Actualités
Les 300&bio, l’union de 300 laitiers passionnés
Les 300&bio n’est pas qu’une simple marque de yaourts bio.
Archives
Prenez votre santé en main, 12 conférences prévention-santé du Pr Henri Joyeux
En 2016, le Professeur Henri Joyeux, grand habitué des conférences, en donnait pour la première fois à Paris.
Actualités
Terres d’espérance : Un webdocumentaire sur l’agriculture alternative précautionneuse des sols
Certains agriculteurs audois ont fait le choix de l’agriculture alternative précautionneuse de l’environnement.
Actualités
Saint-Quentin-en-Yvelines, une ville en transition qui passe au compostage
Saint-Quentin-en-Yvelines propose aux habitants de l’agglomération des kits de compostage
Archives
Édition 2019 des Défis du Bois 3.0
Cette année, les Défis du Bois 3.0 auront lieu du 11 au 18 mai 2019, sur le Campus Bois d'Épinal.

À la une sur le même thème

Recettes-DIY
La poudre de fruit de baobab, nouvelle source de prébiotiques
La poudre de fruit de baobab, nouvelle source de prébiotiques
Recettes-DIY
Les nouvelles sauces Aromandise
Essayez cette toute nouvelle famille de condiments bio !
Recettes-DIY
Les 4 grands équilibres alimentaires à respecter à partir de 50 ans
4 grands équilibres déterminent le vieillissement en bonne santé
Recettes-DIY
Riz javanais et riz rouge du Kerala
le choix du bon et du solidaire !
Recettes-DIY
Le poivre de Kampot, le poivre des plus grands chefs !
La culture du poivre de Kampot est très ancienne…
Recettes-DIY
Graines de basilic thaï
Voici une belle nouveauté d’Écoidées

Autres articles

Beauté
À la découverte du Beauty Book
avec Sarina Lavagne d’Ortigue et Charlotte Daubet
Alimentation
Bien se nourrir pour bien résister !
Tant en qualité et qu’en quantité, notre alimentation influence la barrière microbienne
Santé
Coronavirus : la nutrition, un geste barrière dont on parle trop peu !
Nous ne sommes pas égaux !
Beauté
Côté beauté : Après-confinement : et si nous renouions avec notre beauté ?
Pour retrouver toute notre fraîcheur, allons à l’essentiel en toutes naturalité et simplicité.
Alimentation
Prévenir les allergies printanières
Les symptômes des allergies printanières sont, en médecine chinoise, liés au foie
Santé Bien-être Beauté
STOP à la rhinite allergique !
Rhinite allergique ou pas

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.