Home / Santé Bien-être Beauté / Bien-être / J’utilise l’énergie de mes mains pour me sentir mieux… Comment faire ? Simple et adapté à ce que vous êtes

Proposé par Fanny Guichet
Professeur de yoga et praticienne en réflexologie,
reiki et massages ayurvédiques

Réflexologie, reiki, gestion du stress, massages ayurvédiques, cours de yoga… À travers les diverses pratiques naturelles de santé et de bien-être qu’elle propose, Fanny vous invite à vous (re)connecter à ce que vous êtes ; et ainsi vous sentir mieux dans vos baskets ! Techniques de méditation, de respiration, automassage énergétique pas à pas, méditations guidées… Elle partage sur son blog des conseils et infos pratiques qui pourraient vous y aider. Vous y trouverez également plusieurs contes et méditations guidés pour aider vos petits bouts à faire de même. Rendez-vous sur : www.inspirequilibre.fr

Nous sommes faits d’énergie. Tout ce qui nous entoure est fait d’énergie. Par exemple, nous avons tous plus au moins les mains qui se réchauffent lorsque l’on prend le temps de les rapprocher l’une de l’autre et que l’on se centre sur l’espace qui se trouve entre elles. Certain·e·s vont très vite se trouver sensibles face à quelque chose de plus grand, de moins palpable ; d’autres pas du tout. C’est comme ça.En revanche, même si nous ne sommes pas tous égaux devant cette sensibilité à l’énergie qui nous fait et qui nous entoure, nous avons tous la possibilité de veiller sur elle et de l’aider à circuler librement. Aussi, parce que tout est en nous, en posant nos mains là où notre corps est en tension, nous pouvons le soulager.

Gardez à l’esprit que plus vous serez dans l’accueil et la bienveillance, plus vous serez capable d’aider votre corps à trouver son équilibre. Suivez le guide…

– Installez-vous confortablement, assis·e ou allongé· e, puis centrez-vous. – Respirez lentement et profondément.

– Posez vos mains sur votre coeur et laissez-le se remplir d’amour. Relâchez-vous. Ouvrez-vous.

– Une fois votre attention ramené·e à vous-même, connectez-vous : ancrez votre chakra racine à la Terre nourricière, et ouvrez votre chakra couronne à l’Univers, à vos guides, à vos anges, à vos lumières, à vos grands-parents, à votre Dieu… peu importe, ouvrez-vous. Connectez-vous à la terre, connectezvous au ciel, et respirez.

– Procédez ensuite à la respiration spinale : Essayez l’autosuggestion… « À l’inspire, je fais monter l’énergie à travers ma ligne de chakras, le long de ma colonne vertébrale (de Muladhara à Sahasrara) ; à l’expire, je la fais descendre le long de cette même ligne (connectez-vous à chacun de vos chakras lorsque vous les traversez – racine, sacré, plexus solaire, coeur, gorge, 3e oeil, couronne, puis couronne, 3e oeil, gorge, coeur…). Je m’ouvre au lien qui me relie au tout ; bien ancré·e dans la Terre nourricière, de plus en plus relié·e à l’Univers. L’énergie universelle commence à circuler. Je ressens la paix grandir en moi… » Si ces mots ne vous plaisent pas, changez-les ! Adaptez cela comme bon vous semble ; l’idée ici est de vous sentir bien, dans l’accueil et la tranquillité, et de RES-PI-RER.

– Puis, dans le calme que vous aurez doucement créé avec l’aide de votre respiration et de votre alignement intérieur, placez votre attention dans les creux de vos mains – dans vos paumes de mains plus précisément. Joignez vos doigts – dans la douceur, sans forcer –, et détendez l’ensemble de vos mains.

Vous pourrez alors commencer à y sentir une certaine chaleur… ou pas. Cela n’a pas tellement d’importance. Apprendre à être à l’écoute peut prendre un certain temps. Une place trop importante faite au mental empêche souvent le corps de ressentir ce qui n’est pas palpable ; cela ne veut pas dire que rien de se passe… Le temps, le calme intérieur, le centrage, l’ouverture, le lâcher-prise et la persévérance sont ici de bons alliés.

Pour un « soin » mental, placez quelques minutes vos mains sur votre tête, avec une main sur votre chakra couronne (sommet du crâne) et l’autre derrière votre nuque (votre pouce au niveau de l’occiput – au niveau du creux à l’arrière du crâne), toujours avec les doigts délicatement joints.

Particulièrement approprié si vous avez trop de pensées ou besoin d’y voir plus clair (dans une situation, ou plus globalement dans votre vie).

Pour un « soin » plus général, ou ciblé sur un ou plusieurs chakras (en fonction des choses qui auraient pu faire écho chez vous dans l’encadré ci-dessous), placez vos mains :

– Soit sur l’ensemble des chakras, l’un après l’autre, en vous centrant sur chacun d’eux quelques minutes ; en partant de Muladhara jusqu’à Sahasrara pour faire monter l’énergie et stimuler votre corps ; ou en commençant par Sahasrara jusqu’à Muladhara pour vous calmer et vous détendre.

– Soit sur un (ou plusieurs) chakra(s) en fonction de vous et vos manques ou trop-pleins.

Laissez passer l’énergie, simplement. Ressentez ce qui se passe dans vos mains, dans votre corps. Visualisez les couleurs des chakras que vous souhaitez (ré)harmoniser.

Sentez l’énergie que vous recevez se mélanger à la vôtre dans l’ensemble de votre corps, dans l’ensemble de vos cellules. Sentez-la chasser le négatif et vous apporter ce dont vous avez besoin. Lâchez prise, ne réfléchissez pas. Et essayez d’être à l’écoute.

Restez environ 5 minutes sur chaque chakra. Mais ne vous polluez pas l’esprit avec le temps. Si 5 minutes est trop long, commencez par 1, puis 2. Si c’est trop court pour vous, alors restez plus longtemps !

Mon conseil : si vous sentez que l’énergie continue à passer, c’est que vous en avez encore besoin ; restez alors encore un peu sur cette zone. Si vous sentez que l’énergie ne passe plus, c’est que votre corps a reçu ce dont il avait besoin dans l’instant. Si vous ne ressentez rien du tout, 3 à 5 minutes est un temps approprié.

– Une fois fini, prenez le temps de vous emplir de gratitude, de rester encore un peu dans l’accueil, et lavez-vous les mains.

Vous doutez de vous ? de vos compétences ? Vous vous sentez maladroit·e ? Faites comme si vous aviez des années d’expérience ! Visualisez comment une personne bienveillante et expérimentée ferait et faites de même. Faites-vous confiance. Lâchez prise. Le corps prend ce dont il a besoin, ni plus, ni moins. Tout est en vous.

Soyez la meilleure version de vous-même.

Namaste

0 Commenter

Laisser un commentaire

Autres articles de l'auteur

Bien-être
Rubrik’ à trucs Spécial immunité
Un bain de forêt pour renforcer l'immunité contre les virus ?
Actus marques
« YA Coco Nature Gourmande » : un dessert végétal SANS SUCRES au goût intense de COCO
100% BIO, VEGAN & EQUITABLE
Enfants
Merci Mercredi, pour les parents en quête d’activités ludiques et originales
Pour s’amuser en famille et semer de grandes idées
Enfants
Into the Woods débarque en Provence
Un projet éducatif innovant en pleine nature
Enfants
Les établissements scolaires innovent pour réduire leur empreinte écologique
De plus en plus d’écoles, collèges et lycées font le choix d'intégrer le développement durable à leur projet pédagogique
Enfants
Je teste des produits naturels
La communauté de testeurs à la recherche de produits intelligents

À la une sur le même thème

Bien-être
Les remèdes d’antan à redécouvrir aujourd’hui
Illustrations avec quelques remèdes bien-être emblématiques
Bien-être
Le Rescue, le remède d’urgence
C’est l’antidote 100 % naturel lorsque nous sommes ébranlés émotionnellement.
Bien-être
La minute ostéopathie d’Olivier Bouillon
Nous vous proposons le regard de l'ostéopathie sur un sujet qui concerne toutes les femmes ayant eu un enfant, sportives ou non
Bien-être
La minute ostéopathie d’Olivier Bouillon
L’ostéopathie souffre de quelques idées reçues ayant la vie dure.
Bien-être
Le baume de Fioravanti, un remède universel
Mis au point par un médecin bolognais du nom de Leonardo Fioravanti...
Bien-être
Le diable aux pieds !
Pour venir à bout des cors aux pieds, il existe un remède ancien qui a fait ses preuves...

Autres articles

Humeurs
« Aujourd’hui peut-être, ou alors demain… »
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
« Cachez ce petit triangle que je ne saurais voir ! »
Le soleil et la douceur printanière précoces cette année nous rappellent combien notre corps a besoin de ce véritable aliment qu’est le soleil.
Humeurs
C’est grave, docteur ?
Réchauffement ou dérèglement climatique, nous n’en sommes plus à l’heure de la sémantique.
Humeurs
« Ce qui éclaire l’existence, c’est l’espérance. » Jean d’Ormesson
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
« Les gens sont ce qu’est leur époque. » William Shakespeare
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE
Humeurs
« Le temps passe… C’est normal, il n’a que ça à faire ! »
LES HUMEURS DE LA CHOUETTE

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.