Home / Enfants / Une alimentation saine pendant la grossesse

Depuis plus de 60 ans, HiPP s’est fixé comme objectifs le respect de l’environnement et la préservation de la nature. Pionnier dans l’agriculture biologique, HiPP est spécialisé dans les laits infantiles et les aliments pour bébé.
En tant qu’expert, HiPP nous livre quelques conseils pour une alimentation saine pendant la grossesse.

Faut-il manger pour 2 ?

Pendant la grossesse, le corps doit surmonter un certain nombre d’épreuves

Durant les 40 semaines d’une grossesse, votre corps a d’énormes tâches à accomplir : votre enfant est entièrement alimenté par le cordon ombilical et doit être approvisionné en permanence en éléments nutritifs. Votre organisme est dans un état exceptionnel et tourne à plein régime. Une alimentation saine est tout aussi primordiale que les examens de contrôle et l’exercice physique en plein air.

L’importance d’un apport
suffisant
en nutriments

L’enfant trouve tout ce dont il a besoin dans le sang maternel et puise, si nécessaire, dans ses réserves. Acide folique, iode, fer et autres nutriments aident aux développements physique et cérébral du bébé. Lorsque les réserves sont disponibles en quantité suffisante, l’enfant peut se développer de manière optimale et la maman va bien. La mère et l’enfant profitent donc de la même manière d’une bonne alimentation.

Pendant l’allaitement, l’organisme de la maman étant très sollicité, elle doit veiller à une alimentation équilibrée et à un apport suffisant en éléments nutritifs.

N’écoutez pas le vieil adage
« être enceinte, c’est manger pour 2 ! »

C’est dépassé. En effet, pendant les 3 premiers mois de grossesse, la femme enceinte n’a pas besoin d’énergie supplémentaire. Ce n’est qu’à partir du 4e mois qu’un apport supplémentaire d’environ 250 kcal par jour est indispensable. Cela correspond tout juste à une portion de céréales ou à un sandwich. Mais, attention, plus de calories ne veut pas dire plus de graisses ou de sucres… Pas question de craquer sur cet éclair au chocolat qui vous appelle depuis la vitrine de la pâtisserie ! Préférez le précepte : « être enceinte, c’est manger 2 fois mieux. »

Alors, comment faire pour trouver le bon équilibre alimentaire ? Celui-ci dépend de la valeur nutritive des aliments, l’alimentation devant être la plus variée possible et apporter de nombreuses vitamines et sels minéraux, sans pour autant être trop calorique. Ici, la qualité prime sur la quantité.

Les experts parlent dans ce contexte de haute densité nutritionnelle. Consommez quotidiennement des fruits frais, des légumes, de la salade, des pommes de terre, des produits à base de céréales complètes, des laitages au lait écrémé, mais aussi régulièrement du poisson pour l’apport en acides gras (oméga 3) et de la viande maigre occasionnellement. Voilà le régime idéal durant la grossesse. Sans oublier de boire suffisamment.

Même avec une alimentation saine, les besoins en certains éléments nutritifs peuvent ne pas être assez couverts. On constate fréquemment des déficits, particulièrement en acide folique, en iode et en acides gras oméga 3 à longue chaîne (DHA).

C’est la raison pour laquelle les nutritionnistes préconisent la prise de compléments alimentaires parfaitement adaptés aux besoins des femmes enceintes et de celles qui allaitent. Demandez conseil à votre gynécologue.

Mieux vaut manger moins
mais plus souvent

  • un petit-déjeuner copieux
  • un repas complet à midi
  • un repas léger le soir
  • un ou deux en-cas entre les repas

Les petits pots ou les coupelles aux fruits HiPP Biologique, riches en vitamines et, bien évidemment, sans sucre ajouté, conviennent par exemple tout à fait comme petits en-cas.

Boire suffisamment

Le corps a besoin de liquide

L’organisme a besoin d’eau, non seulement comme « moyen de transport », mais aussi pour la formation des globules sanguins et du liquide amniotique, ainsi que pour alimenter le foetus. Les boissons recommandées sont l’eau minérale, les jus de fruits dilués avec de l’eau minérale (plate ou gazeuse), les jus de légumes, les tisanes et les infusions.

Goûtez, par exemple, les jus de fruits HiPP Biologique dilués avec la double quantité d’eau minérale.

Que faut-il limiter ?

Il est conseillé de limiter la consommation de nectars et jus de fruits purs, ainsi que celle de sodas, car ils contiennent beaucoup de sucre et, par conséquent, de calories superflues. De plus, pour la santé de votre bébé, vous devez renoncer totalement à consommer de l’alcool.

Il est aussi préférable de réduire la consommation de café et de thé noir à 1, voire 2 tasses par jour, car un excès de caféine peut entraîner des effets négatifs sur la santé de la maman et du bébé. Le café décaféiné et les infusions aux plantes aromatiques sont mieux adaptés.

Apprendre à boire sans soif

Pour celles qui ont du mal à boire suffisamment : privilégiez les boissons que vous aimez à des heures régulières, par exemple dès le matin, pendant la pause déjeuner et en début de soirée. Boire est une question d’habitude, on oublie souvent tout simplement de le faire.

Il peut être judicieux d’avoir toujours une bouteille d’eau minérale ou une tasse de tisane à portée de main, sur son bureau ou sur la table de sa cuisine.

Et n’oubliez pas : durant l’allaitement, les besoins en liquide augmentent encore plus.

Prise de poids

Pour beaucoup de mamans, la question se pose de savoir combien de kilos supplémentaires sont permis et ce qui est « normal ». Cependant, il n’existe pas de généralités concernant la prise de poids, vu que chaque grossesse est unique.

Une femme qui, avant la grossesse, était plutôt mince peut prendre un peu plus de poids sans scrupules. Si votre IMC (indice de masse corporelle)* était de 18,5 avant la grossesse, on conseille une prise de 12,5 à 18 kg. Pour un IMC normal (entre 18,5 et 24,9), la prise de poids devrait se situer entre 11,5 et 16 kg. Celles qui, avant la grossesse, avaient un IMC entre 25,0 et 29,9 doivent veiller à ne pas prendre trop de poids (entre 7 et 11,5 kg).

… mais n’exagérez pas !

Celle qui devient esclave de sa balance ne se rend pas service. En règle générale, le besoin en calories n’augmente qu’à partir du 4e mois de grossesse et seulement de 450 kcal. Par contre, le besoin en vitamines et en minéraux s’accroît dès le début. Il est donc important d’avoir une alimentation équilibrée pendant toute la durée de la grossesse et de l’allaitement.

Beaucoup de femmes souffrent de nausées et de vomissements pendant les 3 premiers mois, de sorte que la prise de poids n’a quasiment aucune incidence. Certaines femmes perdent même du poids pendant cette période.

Au cours du 2e trimestre de la grossesse, la prise de poids hebdomadaire est d’environ 300-500 g (en fonction de votre poids de départ). Juste avant la naissance, les besoins en énergie peuvent à nouveau diminuer, la mobilité et par conséquent l’activité physique de la future maman étant limitées. Mais, là encore, les quantités énergétiques réellement nécessaires peuvent varier d’une femme enceinte à l’autre.

Durant la grossesse,
les régimes sont proscrits !

Avoir un poids élevé avant la grossesse ne signifie pas que vous devez maigrir de manière drastique après l’accouchement, car cela pourrait perturber l’approvisionnement en éléments nutritifs de votre bébé. Un peu comme pour le tabac, lors d’un régime, un grand nombre de substances nocives parviennent dans la circulation sanguine et donc dans l’organisme de votre bébé.

* IMC = l’indice de masse corporelle est le ratio entre le poids et la taille.
Calcul de l’IMC : poids en kg divisé par la taille au carré (m²). Par exemple : 60 kg : (1,60)² = 23,4 kg/m². L’IMC d’une femme ayant un poids normal se situe entre 18,5 et 24,9 kg/m².

De nombreux avantages vous attendent au Baby Club HiPP sur :
https://www.hipp.fr/fr/babyclub/inscription/
Pour en savoir plus : www.hipp.fr

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Enfants
Prise de poids – Des massages tout en douceur
il n’existe pas de généralité concernant la prise de poids, vu que chaque grossesse est unique.
Enfants
Le lait à emporter : nos conseils pour préparer le biberon en déplacement proposé par Hipp
Première promenade, rendez-vous chez le pédiatre, visite chez les grands-parents... Vous ne pouvez pas toujours préparer tranquillement le biberon de votre bébé à la maison.
Enfants
Partir en vacances avec bébé(s)
Le voyage dans la détente
Enfants
Autour du Lait
La meilleure alimentation pour votre bébé est, et reste, le lait maternel.
Enfants
Le langage corporel de bébé
Les bébés ne savent pas parler, mais ils ont un autre moyen d’exprimer leurs besoins et leur humeur
Enfants
La diversification alimentaire
Les experts en nutrition infantile recommandent d’introduire progressivement des menus complets à base de viande/poisson et de légumes

À la une sur le même thème

Enfants
Les Petits Reporters du Bio : L’Agence BIO dévoile les lauréats du concours !
Le jury de la 9e édition du concours Les Petits reporters du bio s’est réuni le mercredi 2 juin et a désigné les dix lauréats 2021. LES ÉLÈVES A LA RENCONTRE DU BIO Les classes et ateliers périscolaires du CE1 au CM2 ont eu l’année scolaire pour réaliser leur reportage papier ou vidéo. Encadrés par […]
Enfants
Écologie relationnelle : Débattre plutôt que de se battre
Thomas Gordon, docteur en psychologie américain, a été le premier à définir une méthode pour résoudre les conflits sans perdant – aujourd’hui souvent appelée « gagnant-gagnant ».
Enfants
Les laits végétaux maternisés
Après le lait maternel, le lait de vache maternisé est encore très souvent recommandé comme étant le seul capable de répondre aux besoins du nourrisson. Cependant, en cas d’allergie ou de régime végétalien, des alternatives existent, permettant tout autant d’assurer la croissance et le développement du bébé.
Enfants
MaMontessoriBox, la box éducative 100 % Montessori
MaMontessoriBox se propose d’envoyer au domicile des parents un magazine, des jeux et des outils
Enfants
La girouette
le rendez-vous de Touchons du Bois
Enfants
L’hélice en papier
le rendez-vous de Touchons du Bois

Autres articles

Actualités
Plus que jamais, l’abeille a besoin d’être protégée ! Agissons maintenant !
L'Union Nationale de l'Apiculture Française et des centaines d'apiculteurs français se mobilisent une fois encore, avec un dispositif adapté au contexte sanitaire, dans près de 60 sites, en métropole, Outremer et à Monaco.  La thématique de cette nouvelle édition des APIdays® 2021 :  « Plus que jamais, l’abeille a besoin d’être protégée ! »
Loisirs
Dormir au vert – Un nouveau concept de slow-vacances qui fait du bien
Claude Carignant, qui a fondé Slowmoov en 2014, est l’un des précurseurs en France ayant imaginé et créé des villages aux hébergements insolites et respectueux de l’environnement.
Actualités
Le Petit Prince, ambassadeur de la planète, lance un podcast et se mobilise pour Surfrider Foundation Europe
Petit Prince, le célèbre petit héros d'Antoine de Saint Exupéry - ambassadeur avant-gardiste pour protection de notre planète - lance un podcast sur les vertus de l'écologie positive et se mobilise aux côtés de Surfrider pour sensibiliser petits et grands à la préservation des océans.
Actus chez vous
Nouveau site de GAYRAL REYNIER
GAYRAL REYNIER Producteur, distillateur, liquoriste, seve de bouleau…
Actualités
Le Fonds pour l’Arbre veut fédérer face à l’urgence de protéger et reconstituer les haies en France
Le Fonds pour l’Arbre veut fédérer face à l’urgence de protéger et reconstituer les haies en France en démultipliant la capacité de soutien des projets locaux en faveur de l’arbre.
Actus chez vous
WHAT’S FOR DINNER : Ateliers de cuisine bio !
En 2000, Amandine Geers et Olivier Degorce créent WHAT'S FOR DINNER, une structure associative engagée et pluridisciplinaire ayant pour objet l'information, la rencontre et l'échange autour des questions d'alimentation et d'écologie.

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.