Le kitchari

0 de 0 vote
Sandra HocheSandra Hoche
Assez bon marché
2
10 min
40 min
Type de plat: Plats, Sans gluten, Végétarien
Cuisine: Indienne

Ingrédients

  • 1 tasse à café (15cl) de riz basmati
  • 1/2 tasse de lentilles moong dal, soja jaune, corail ou de haricots mungos
  • 6 tasses d’eau

Légumes digestes de saison

  • par exemple : 1 carotte, 1 courgette, 1/2 branche de céleri, 1 tasse de petits pois frais…
  • 1 pincée de sel

Épices (la quantité varie selon vos goûts)

  • 1/2 c. à c. de cumin
  • 1/2 c. à c. de fenouil
  • 1/2 c. à c. de coriandre en poudre
  • 1/2 c. à c. de curcuma en poudre ou râpé
  • 2 gousses de cardamome verte
  • 1 c. à c. de gingembre frais râpé

Assaisonnement

  • un bouquet de coriandre (ou autre aromate)
  • 2 quartiers de citron (citron vert si votre terrain est acide)
  • 1 c. à c. par portion de ghee pour vata (constitution sèche)
  • 1 c. à c. par portion de coco râpée pour pitta (constitution acide)
  • Un peu de poivre pour kapha (constitution lymphatique)

Instructions

  • Laissez tremper le riz et les lentilles 1 nuit. (En les rinçant et les égouttant 2 fois par jour pendant 3 jours après 1 nuit de trempage, ce n’en sera que plus digeste).
  • Coupez les légumes en morceaux petits et fins.
  • Faites fondre dans une cocotte 1 c. à c. de ghee ou d’huile de cuisson (l’huile de coco résiste assez bien à la chaleur). Ajoutez les épices au corps gras et laissez-les chauffer quelques secondes.
  • Placez dans la cocotte tous les ingrédients avec l’eau. Laissez cuire 40 mn.
  • Hachez la coriandre, coupez le citron et placez les assaisonnements dans de petits bols.
  • Servez, assaisonnez de manière individuelle et dégustez.

Notes

Le kitchari est le plat traditionnel ayurvédique, utilisé pour nourrir et purifier le corps lors des cures ayurvédiques (panchakarma). L’association céréale/légumineuse, plus le fait que tous les ingrédients cuisent ensemble dans les épices, donnent au kitchari la faculté d’être digéré comme un seul aliment. C’est pourquoi nous pouvons effectuer une monodiète au kitchari 1 fois par semaine, ou bien sur plusieurs jours pour une cure détox.
L’ayurveda considère qu’un tel plat est plus digeste qu’un aliment cru, car il est consommé chaud et contient des épices. Il est donc plus efficace pour détoxiner en soignant le feu digestif.
Il peut être consommé à volonté car c’est un plat facile à digérer, qui équilibre les 3 humeurs biologiques (doshas) : vata, pitta et kapha.
Le kitchari enracine et réchauffe, et ses épices calment l’esprit. C’est le plat par excellence des yogis et de toute personne qui souhaite commencer un nettoyage ou restaurer la qualité de son feu digestif.
Le fait de proposer les accompagnements dans de petits bols rend le repas ludique et permet que le plat convienne à tous.
La recette de ghee de Sandra ici

Articles de l'auteur

Alimentation
L’ayurvéda en cuisine… L’importance du feu digestif
Selon l'ayurvéda – la science de la vie dont est issue la médecine traditionnelle indienne –, nos émotions sont reliées à l'état de notre feu digestif, l'agni.
Alimentation
L’ayurvéda au printemps : je prépare mon corps pour la saison Pitta
Pour accompagner ce passage, l’idée est de permettre au corps de se débarrasser de son excès d’humidité, de se remettre en mouvement et de préparer la saison à venir.
Alimentation
L’Ayurvéda en cuisine…
J’adapte mon alimentation à la saison automnale

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.