Home / / L’Ayurvéda en cuisine…

J’adapte mon alimentation à la saison automnale

L’ayurvéda – ou science de la vie – est une sagesse millénaire venue d’Inde. Cette science par Sandra Hoche nous apprend à vivre en harmonie, aussi bien en nous-même qu’avec l’univers.

Selon l’ayurvéda, tout est composé de 5 éléments fondamentaux que sont l’éther (l’espace qui contient l’énergie, l’information), l’air, le feu, l’eau et la terre. Chaque objet, chaque être, tout ce qui vit ou qui compose notre environnement est constitué de ces 5 éléments, en des proportions qui sont uniques. Et, surtout, TOUT INTERAGIT !

 

 

À partir de là, il est observé un certain nombre de qualités (dur/mou, froid/ chaud, léger/lourd, etc.). En chacun de nous, ces éléments se combinent en 3 humeurs biologiques, les doshas. Ces doshas sont responsables des fonctions physiologiques, mais aussi des attributs physiques et psychiques. Chacun de nous fonctionne avec les 3 doshas. Ce sont les proportions et la répartition de ces humeurs qui varient et donnent l’individualité.

Le but de l’ayurvéda n’est pas d’avoir les doshas en proportions équitables, mais de respecter notre nature et que tout fonctionne bien.

> Vata est composé des éléments air et éther. Cette humeur biologique est responsable de tous les mouvements dans notre corps et notre psychisme (respiration, circulation, mouvements des pensées). Si cette humeur entre en excès, elle crée des ballonnements, de la constipation, de la sécheresse des tissus, de l’anxiété et de l’instabilité émotionnelle.

> Pitta est composé des éléments feu et eau. Il est responsable de toutes nos digestions, transformations, nos métabolismes. En excès, pitta crée de l’acidité gastrique, des diarrhées, des problèmes de peau et des inflammations, de la colère et de l’impatience.

> Kapha est composé des éléments terre et eau. Kapha représente notre structure et nos lubrifications. En excès, kapha crée un excès de mucosités, des congestions, de la rétention d’eau et de la prise de poids, de la tristesse et un manque de motivation.

Les saisons

Quelle que soit notre constitution, il y a des moments de la journée, de l’année et de la vie où chaque dosha est à son apogée. C’est donc à ce moment-là qu’il faudra particulièrement en prendre soin pour éviter le déséquilibre.

L’automne est la saison de vata. Vata, que l’on traduit par vent, apporte de l’air, de la sécheresse, du froid et de l’irrégularité. On y sera beaucoup plus sensible si cette humeur est déjà très présente dans notre constitution, surtout s’il y a déséquilibre. Nous ressentons que nous sommes vraiment entré dans cette saison non pas en suivant le calendrier, mais en étant attentif à nos besoins. Si un plat chaud nous attire plus qu’une salade, on y est !

Pour prévenir le déséquilibre, ou tout simplement pour répondre aux besoins du corps dans cette saison, on cherchera à apporter de la lubrification, de la chaleur et de la régularité. Plus vata est présent chez nous, plus nous aurons besoin de suivre ces conseils.

Nourrir ses tissus

Au niveau de notre alimentation, nous pouvons apporter ces qualités en mangeant chaud, onctueux, à des horaires réguliers. Il faudra à l’inverse éviter de consommer des aliments froids (jamais à température du réfrigérateur !), crus ou trop secs.

On va pouvoir aider notre organisme à garder sa chaleur tout en régulant tous nos troubles digestifs en consommant de la tisane aux épices (voir recette ci-dessous).

Vata, qui est éparpillé, aura besoin d’activités, de relations, d’une vie en général douce et réconfortante. On ne peut pas toujours choisir, mais on peut poser l’intention d’apporter cette douceur au maximum, et sans attendre les conditions parfaites, de se l’apporter soi-même, un peu chaque jour.

Ce mode de vie est celui qui favorise l’ojas, c’est-à-dire l’immunité. Psychiquement, cela nourrit en nous un sentiment de paix et de satisfaction. Alors, faisons le plein d’ojas pour être heureux et en bonne santé !

L’alimentation

Les recettes d’automne sont donc idéalement nourrissantes, digestes, onctueuses et réchauffantes. Bien qu’il faille la présence de toutes les saveurs dans son assiette pour une digestion optimale, celles qui doivent occuper le plus de place en cette saison sont les saveurs douces ou sucrées, salées et acides.

 

Le ghee, base de la cuisine ayurvédique

Tisane végétalienne aux épices

Lait d’amande aux dattes végétalien

Porridge réconfortant végétalien

Frites épicées au four, sauce onctueuse

Velouté de courge butternut, crème coco-ail noir

Fondant au chocolat végétarien

Perles d’énergie végétaliennes

 

0 Commenter

Laisser un commentaire

Suggestions de livre

Autres articles de l'auteur

Alimentation
L’ayurvéda en cuisine… L’importance du feu digestif
Selon l'ayurvéda – la science de la vie dont est issue la médecine traditionnelle indienne –, nos émotions sont reliées à l'état de notre feu digestif, l'agni.

À la une sur le même thème

Alimentation
Cette année, je jongle avec les oméga 3, 6, 9 !
Les lipides ou acides gras ont été pendant longtemps l’ennemi de tous ceux qui souhaitent perdre du poids. Une réputation non méritée...
Alimentation
Benifuki, le thé vert qui vous fait plaisir et vous soulage des allergies !
Le Benifuki est reconnu au Japon pour agir contre les réactions allergiques au pollen
Alimentation
Pour bien commencer l’année, je prends de nouvelles habitudes alimentaires !
Pour continuer à se faire plaisir tout en étant attentifs à ce que l’on met dans son corps, Aromandise nous propose un tas d’alternatives aux produits du quotidien
Alimentation
Fêter l’amour… en prenant soin de soi !
Et si on profitait de la Saint-Valentin pour célébrer notre corps ?
Alimentation
En décembre, les cucurbitacées sont à l’honneur !
Zoom sur les 3 variétés les plus connus et leurs bienfaits : butternut, courge et potimarron
Alimentation
Miam, une soupe miso pour se régénérer !
"En hiver, on fabrique son trésor"... oui, mais après les fêtes, on aimerait faire attention à bien choisir de quoi faire son trésor, et privilégier les aliments et produits de grande qualité. Rien de tel pour soutenir l'organisme qu'une bonne soupe miso !

Autres articles

Minceur et allergies
5 plantes surdouées au service de la minceur
Le lierre...
Beauté
La nature à la rescousse de nos complexes féminins
Si les femmes sont généralement plus complexées que les hommes, c’est probablement parce qu’elles subissent davantage de pression sur leur image de la part d’une société qui accorde beaucoup trop d’importance au culte de l’apparence.
Beauté
Ça dégomme ! Roll-on minceur
Que diriez-vous d’un allié minceur 100 % naturel pour vous aider à garder votre peau bien ferme tout en réduisant la cellulite ?
Beauté
Mission anticellulite
Ce sont les œstrogènes qui déterminent la répartition et le remplissage des cellules graisseuses, appelées adipocytes.
Beauté
Éliminer tout naturellement la cellulite avec les huiles essentielles
Réduisez votre cellulite en mode naturel !
Beauté
Les graisses brunes, des alliées minceur ?
On ne le sait que trop peu, mais deux types de graisses cohabitent dans notre corps...

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.