Lait d’or

0 de 0 vote
Amandine GeersAmandine Geers et Olivier Degorce
Bon marché
4
15 min
5 min
Type de plat: Boisson, Sans gluten, Végétalien (vegan)
Cuisine: Indienne

Ingrédients

Pour la pâte de curcuma :

  • 30 à 35 g de curcuma en poudre
  • 1 c. à c. de poivre moulu à l’instant
  • 1/2 tasse d’eau

Pour 1 tasse :

  • 1 c. à c. de pâte de curcuma
  • 1 tasse de lait de noisette ou de riz ou de soja
  • 1 c. à c. d’huile de coco
  • 1 c. à s. de sirop d’agave ou de miel

Instructions

  • Mélangez les ingrédients de la pâte de curcuma dans une petite casserole.
  • Mettez sur feu doux et laissez cuire quelques minutes jusqu’à obtenir une pâte.
  • Conservez la pâte de curcuma dans un pot.
  • Au moment de préparer la boisson, diluez la pâte de curcuma dans le lait de noisette dans une petite casserole.
  • Ajoutez l’huile de coco et le miel ou le sirop d’agave.
  • Mettez à feu doux et servez dès que la température vous convient.

Notes

Préparation de la pâte : 10 mn – Cuisson : 5 mn – Préparation de la boisson : 5 mn – Conservation : 1 à 2 semaines au réfrigérateur – Difficulté : 1
Indications : indigestion, ballonnements
Le lait d’or est une préparation inscrite dans la tradition ayurvédique. Connu en hindi sous le nom de haldi ka doodh, il est réputé pour améliorer la digestion, le sommeil, l’immunité et la santé mentale et articulaire. Il en existe plusieurs recettes, mais le lait et le curcuma sont ses ingrédients incontournables. Le curcuma, une épice en or.
Bon à savoir : Voici bien une plante qui fait l’unanimité dans le monde entier. Très prisé par la médecine traditionnelle chinoise et par l’ayurvéda, le curcuma est également apprécié de longue date en médecine occidentale. On le trouve mentionné pour la première fois comme remède dans une pharmacopée rédigée à Francfort en 1450. Se fondant sur la théorie des signatures (on pensait que Dieu avait laissé des indices montrant ce qu’une plante soignait, donc ici la jaunisse), le curcuma fut très tôt catalogué comme remède des affections digestives et hépatiques, ce qui n’était pas faux ! En France, il a d’ailleurs longtemps été cantonné à cette indication, comme en témoigne la seule spécialité pharmaceutique à base de curcuma parvenue jusqu’à nous (Hepatoum). Aujourd’hui, on l’apprécie plutôt sous forme d’épice, aux propriétés antioxydantes, toniques, anti-inflammatoires et digestives. Sa saveur douce et plutôt discrète permet de l’intégrer à de nombreux plats salés ou sucrés. Pour bien profiter de ses vertus, la dose à ingérer est idéalement 1 cuillère à café de poudre par jour et par personne.
Recette extraite du livre Ma pharmacie, c’est ma cuisine ! 60 recettes gourmandes pour maux du quotidien d’Amandine Geers et de Sylvie Hampikian. Photos d’Olivier Degorce
0 Commenter

Laisser un commentaire

Recettes dans le même thème

Abonnez-vous à notre newsletter !

Les dernières infos directement dans votre boite mail.

Vos données ne seront jamais revendues.